La lampe murale, conçue de 1949 jusqu’en 1952, utilise ses propriétés d’ajustement pour donner à l’utilisateur la diffusion qu’il souhaite. Les deux joints sur la tige de la Lampe de Marseille permettent plus de mobilité, libérant ainsi la chambre d’un éclairage impossible – où la lampe n’atteint pas l’espace souhaité.   

La Lampe de Marseille est aussi disponible en une version mini. Elle est faite avec un matériau en aluminium, et est munie d’un diffuseur, lui aussi en aluminium. Les couleurs sont tout de même identiques à la Lampe de Marseille au format original, sauf pour le diffuseur interne, de couleur blanc basique. 

La version mini s’installe aussi sur le mur sans aucun raccord. Ceci donne un look raffiné à la lampe sans les câbles qui affectent le design simpliste et stylé. 

Le designer français a puisé son inspiration dans plusieurs formes, plus particulièrement dans la réaction de la lumière et sa distinction sur ses formes tangibles. Cet élément de sa collection n’est pas seulement une ambiguïté jointe entre chacune des émissions de la lumière, mais permet aussi la flexibilité, qui permet à la lumière d’être directement diffusée sur l’espace voulu, comme le bureau. La lumière peut également être émise indirectement sur la zone du plafond, en partant du fond de la lampe. Cette double diffusion permet à la chambre de ne pas sombrer dans le noir pendant le travail, en diffusant un éclairage moins indirect à travers la chambre. Ceci est bénéfique non seulement pour l’atmosphère de la chambre, mais aussi pour sa fonctionnalité ou celle de de l’espace de travail, grâce à la lumière.  

Nemo Lampe de Marseille

CHF580.00Prix
  •  

    • Existe en deux tailles
    • Le modèle exposé est en grand
    • Disponible au showroom